GRADASSI (Jean) - MINIATURES - TABLEAUX SUR PORCELAINE

"Palais JACQUES COEUR de BOURGES" - (45x37 cm encadré)

Oeuvre du Miniaturiste Jean Gradassi - Palais Jacques Coeur de Bourges

Xxxx.

GRADASSI

Jean Gradassi

Dès son plus jeune âge, il connaît déjà l'aventure, suivant son père, officier de carrière, dans de nombreuses garnisons de Métropole et d'Afrique du Nord. Ce goût de voyages et de connaissances le pousse vers l'observation du monde et le croquis et, à 18 ans, il contracte son premier engagement. Il commence par l'Afrique du Nord, puis l'Afrique Noire, mais c'est surtout l'Asie qui l'attire. Il part donc pour l'Extrême-Orient et se fait affecter en Chine d'où il rapportera des souvenirs inoubliables (en particulier, la vie chinoise, extrêmement colorée, animée d'une multiplicité de métiers, d'artisanats et de personnages au nombre incalculable et typiques) qui le pousseront à l'art de la miniature.
Revenu en France, il va pouvoir se consacrer entièrement à son Violon d'Ingres, l'illustration. Passionné d'Histoire il se spécialise dans cet art difficile, pour lequel l'étude des costumes civils et militaires, de l'architecture, du mobilier d'époque, sont une base indispensable à sa création artistique où chaque détail mérite d'être examiné à la loupe.
Après trente-cinq années de créations et d'illustrations d'art, avec une discipline monacale, il en est à soixante éditions illustrées, soit un total de plus de cent volumes, car une édition peut comporter de un à plusieurs volumes, exemple : Rabelais, 5 volumes - Shakespeare, 12 volumes). Quand on sait avec quelle minutie et quel souci du détail, chaque architecture, chaque costume, chaque personnage sont mis au point et avec quelle «maestria» dans la couleur il parvient à faire vivre toutes ces scènes spirituelles et animées, on est transporté d'admiration pour son art. Des centaines de gens se côtoient et s'affrontent sur un fond de maisons anciennes, de toutes époques : que ce soit l'intérieur d'un château avec ses gentes dames et ses seigneurs, ou bien une place publique grouillant d'une foulé disparate, ou encore un tournoi, une scène de bataille avec ses guerriers « pris sur le vif », tout le Moyen Age revit grâce à son talent plus beau que dans nos rêves, coloré, grandiose et, quelquefois aussi, malicieux et goguenard.
Avec l'importante édition «LES GRANDS PRÉCURSEURS», notre grand miniaturiste nous montre la gamme étendue de ses possibilités en illustrant «LA RÉPUBLIQUE» de PLATON. Son talent a pu ainsi s'exprimer pour une œuvre célèbre de l'Antiquité destinée au corps enseignant et à tous les amateurs de grands titres classiques alliés à un grand illustrateur. Il fait ressortir les habits, les personnages, les paysages de l'antiquité grecque, non pas dans la grisaille de nos livres d'histoire ancienne, mais dans la couleur, la verve méditerranéenne, le mouvement et la densité qu'ils avaient en réalité.


© 2007 - APEOPROD - All rights reserved
Validated by HTML Validator